Aléa thérapeutique

L’aléa thérapeutique désigne un accident médical qui se réalisé en dehors de toute faute d'un prestataire de soins de santé.

La médecine comporte souvent une part d'incertitude et de risque non maîtrisable associé aux soins. Dans un tel cas, il n'y a en règle générale pas d'obligation de résultat du prestataire.

Exemples :

  • échec non fautif d’une thérapie dont on sait qu’elle n’est malheureusement efficace que dans 90% des cas ;
  • erreur de diagnostic lorsque le diagnostic est particulièrement difficile et que les symptômes ont pu être confondus avec ceux d’une autre affection.

Retour au glossaire

Dernière mise à jour