Accompagnateur / personne de confiance

Personne de confiance

La personne de confiance est un « porte-parole » du patient qui n’est plus en mesure de prendre lui-même les décisions relatives à sa santé.

Le rôle de la personne de confiance est de prendre la parole, d'agir pour le patient, si ce dernier n'est plus en mesure de prendre des décisions relatives à sa santé.

Formalités de désignation

Décidez qui sera votre porte parole en remplissant notre formulaire de désignation ou tout autre document similaire.

Toute personne majeure disposant la capacité de consentir peut, pour le cas où elle ne pourra plus exprimer sa volonté, désigner une personne de confiance. Cela peut être toute personne physique, professionnel de santé ou non, désignée par un écrit daté et signé par le patient.

Si le patient en état d'exprimer sa volonté est dans l'impossibilité de signer / d'écrire lui-même, il peut avoir recours à deux témoins qui attestent que le document rédigé constitue l'expression de sa volonté libre et éclairée.

Secret professionnel

Contrairement à l'accompagnateur, le secret professionnel est levé à l'égard de la personne de confiance et elle peut accéder au dossier médical en exerçant les droits du patient, si ce dernier n'est plus en mesure d'agir lui-même.

Fin de vie

Sauf volonté contraire exprimée par le patient, la personne de confiance désignée conformément à la loi du 24 juillet 2014, vaut également pour la situation de fin de vie au sens de la loi du 16 mars 2009 relative aux soins palliatifs, à la directive anticipée et à l'accompagnement en fin de vie. Ceci vaut également si le patient a désigné une personne de confiance au sens de la loi du 16 mars 2009, elle agit également au sens de la loi du 24 juillet 2014, sauf volonté contraire du patient.

Accompagnateur

Le patient est en droit se faire accompagner dans ses démarches et décisions relatives à sa santé par une tierce personne, un professionnel de santé ou non, appelé "accompagnateur" (Art.7 de la loi du 24 juillet 2014).

Le rôle de l'accompagnateur est de soutenir, d'assister le patient, qui reste à même de prendre ses décisions. Il conseille le patient. Dans la mesure souhaitée par le patient, l'accompagnateur est intégré ou non dans sa prise en charge.  

Formalités de désignation

Il n'y a pas de formalité à remplir par le patient qui souhaite se faire accompagner lors des visites médicales.

Secret professionnel

A la demande du patient, le secret professionnel est levé à l'égard de l'accompagnateur. Le professionnel de santé peut à tout moment décider de s'échanger en dehors de la présence de l'accompagnateur avec le patient.

L'accompagnateur ne peut pas accéder au dossier patient en dehors de la présence du patient, sauf si l'accompagnateur a un mandat écrit spécifique du patient, qui l'autorise à avoir accès.

Dernière mise à jour